La disquette : fonctionnement et évolution

La disquette est un petit disque de support amovible pour stocker des données. C’est un disque souple permettant de stocker des données à faible volume. La disquette fonctionne avec une matière appelée substrat magnétique qui est protégée par une matière en plastique léger. La couche intérieure se met en rotation au moment de l’enregistrement ou bien quand on veut voir des données dessus. Le format habituel  d’une disquette est de 8 pouces ou 5,25 pouces et 3, 5 pouces sachant qu’un pouce vaut 2,54 cm. La disquette possède aussi une protection contre l’écriture.

Histoire des disquettes

disquette.jpg

La disquette a été utilisée pour la première fois par IBM en 1967 dans le but de stocker des microprogrammes. Elle ne pouvait stocker que 8000caractères et destinée surtout pour les opérations de saisies simples. Le deuxième type de disquette a été remplacé par la disquette de 5 pouces en 1981 par Apple 2 et Olivetti P6060 et en 1983, IBM a sorti la version PC/AT. La dernière génération de disquette remplace les 2 autres générations par la version 3 pouces.par Macintosh en 1987. Ce type de disquette était utilisé partout dans le monde et sur le marché par IBM PS/2.

La fin des disquettes

la-fin-des-disquettes.jpg

La recherche technologique a pris des élans durant des années. Cette évolution informatique a suscité de nombreux avantages dans ce domaine. En 2000, la capacité des données informatiques se révèlent plus volumineux et c’est la fin de l’ère des disquettes. Elles sont substituées par les clés USB qui ont plus de capacité et moins encombrant sur le marché. Puis, il y avait une pénurie de disquette aussi qui posait des problèmes aux utilisateurs. En mars 2011, seule l’entreprise Sony qui est le dernier fabricant de disquette a arrêté sa production de 3,5 pouces. Depuis, la production de disquette n’existe plus.

 

Author: Quentin Richard

Share This Post On